Pierre et le Loup

Résumé de l’histoire

Un matin, Le petit Pierre ouvrit la grille de son jardin et sortit dans les prés. Il y trouva un petit oiseau perché sur un arbre. Un canard en profita pour passer la porte et plonger dans la mare au milieu du pré, et le petit oiseau s’approcha de lui. Alors que les deux « oiseaux » discutaient de leurs différences, Pierre aperçut un chat qui avançait à pas de velours - Attention !, cria-il.

L’oiseau s’envola alors sur la branche d’un arbre. Le canard, quant à lui, cancanait contre le chat, bien que ce dernier n’avait rien attrapé. Soudain, le grand-père apparut, mécontent de voir Pierre dehors, alors que le loup rôdait dans la forêt, bien que Pierre n’eût pas peur de lui. Mais aussitôt rentré chez eux, un loup surgit de la forêt et ne fit qu’une bouchée du canard qui peinait à sortir du jardin, tandis que le chat était perché sur l’arbre avec l’oiseau.

Stupéfait de la scène, Pierre prit une corde et monta courageusement sur l’arbre qui s’étendait jusqu’au mur de la maison. Il dit à l’oiseau de voltiger au-dessus de la tête du loup pour le distraire. Alors que loup tentait d’attraper l’oiseau, Pierre avait préparé un nœud coulant et l’attrapa par le bout de sa queue Malgré les effort du loup pour s’en dégager, Pierre l’attacha l’autre extrémité de la corde à l’arbre, et serra le nœud.

Les chasseurs, qui suivaient la trace du loup, l’aperçurent enfin, ligoté par le petit garçon. Ils l’emmenèrent, victorieux, au jardin zoologique, et ne remarquèrent guère le cancan du pauvre canard, piégé dans le ventre du loup.



Auteur et Anecdotes

Pierre et le Loup est un conte musical écrit et composé par Segueï Prokofiev en 1936. Prokofiev était un compositeur et chef d’orchestre russe qui a composé de nombreuses symphonies, concertos et musiques de film.

Pierre et le Loup est une œuvre éducative destinée aux enfants : le but était de faire découvrir les différents corps d’un orchestre symphonique. Ainsi, tous les personnages se voient attribuer un instrument :

La flûte légère pour l’oiseau ; le hautbois mélancolique pour le canard, la clarinette pour le chat, le basson pour le grand-père ; les trois cors sévères et graves pour le loup ; les instruments à cordes de l’orchestre symphonique pour Pierre ; les timbales et la grosse caisse pour les chasseurs.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout