Le Conte du Pêcheur et du Petit Poisson


Résumé de l’histoire

Un vieux pêcheur et sa femme vivaient dans une cabane délabrée au bord de la mer. Un matin, un vieux pêcheur se rendit au bord de mer. Après quelques lancers, il pêcha un mystérieux poisson doré qui le supplia de partir. Abasourdi, l’homme le relâche, et le poisson lui garantit que sa bonne action sera récompensée.

De retour chez lui, il raconta à sa femme qu'un poisson doré vint lui parler. Le prenant pour un fou, elle remarqua qu'il rentra les mains vides et lui reprocha de ne pas lui avoir demandé un nouveau baquet, le leur étant cassé. Le pêcheur ne pouvait s'opposer à sa femme, et retourna à la mer retrouver le poisson. Et ce dernier exauça le vœu de sa femme.

Mais la vieille femme voulait toujours plus. Il pensait l'avoir comblé, mais elle le disputa car elle voulait désormais une maison, puis un palais, puis un château et devenir reine. A chaque fois le vieil homme retournait voir le poisson pour exaucer ses vœux. Puis la reine voulut régner sur le monde et faire du poisson son vassal. Mais il refusa d’aider le vieil homme, et disparut à tout jamais.

De retour à la demeure, le vieil homme s’étonna de voir sa cabane délabrée, avec sa femme qui réparait le filet cassé.


Auteurs et Anecdotes

Publié en 1835, le conte a été écrit par Alexandre Pouchkine, un célèbre romancier, poète et dramaturge russe du XIXème siècle. Il s’agit d’une critique de l’avidité humaine et de sa soif de pouvoir inétanchable.

Ce que dit ce conte, c’est qu’à vouloir trop, on finit par n’avoir rien. L’opposition des personnalité du couple de vieux – avec la femme éternellement insatisfaite et avide, et son mari généreux et respectueux - viennent appuyer cette morale.

Le conte de Pouchkine est inspiré de l’œuvre des frères Grimm Vom Fischer und seiner Frau(Le Pêcheur et sa femme) en l’adaptant au folklore slave. L’histoire est si célèbre qu’on en retrouve des version dans plusieurs pays comme la Suède (Le Petit Poisson d'or) et la Pologne (Le Vieux, la Vieille et le Petit Poisson d'or).

L’œuvre a tellement circulé que l’écrivain russe Alexandre Afanassiev lui-même a publié une version dans son livre « Les Contes Populaires Russes ». La multitude de versions ont rendu compliqué la tâche d’attribuer la genèse à son créateur.

320 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout